Jeu concours : 1000€ de bons d’achat à gagner 🎉

Le crustacé du mois de novembre : la Saint-Jacques !

La noix de Saint-Jacques, mollusque de la famille des pectinidés, est considéré comme un mets raffiné : on la reconnaît à sa coquille car elle a une valve supérieure plate et une valve inférieure creuse.

Comment les conserver ?

On les place dans le bas du réfrigérateurenveloppées d’un linge propre et posés du côté de la coquille creuse. On les gardera au maximum pendant 3 jours au réfrigérateur.

A noter, les noix de Saint Jacques fraîches peuvent être congelées, une fois nettoyées et séchées : on les consommera alors sous 3 mois.

Comment les cuisiner ?

Il existe plusieurs façons de cuisiner les noix de Saint-Jacques :

  • Leur goût très fin fait que l’on peut facilement les consommer crues, mais aussi en carpaccio de fines tranches : on peut les accompagner d’un trait d’huile d’olive et de ciboulette hachée.
  • Le plus souvent on prépare les Saint-Jacques en poêlées : on la cuit à feu vif, avec de l’huile d’olive, pendant deux minutes environ sur chaque face. Il vaut toujours mieux une noix de Saint-Jacques pas assez cuite que trop : elle peut devenir sèche.
  • La cuisson au court-bouillon est également possible. On la servira en entrée ou en plat, selon la recette.

Astuce – Pour de jolies coquilles parfaitement snackées, on peut pratiquer un léger quadrillage sur les deux faces avec une fine lame de couteau.

Bon à savoir –  Si vous les consommez sans le corail, pensez à le conserver pour en faire une bisque qui sera utilisée en accompagnement.

 

Retrouvez la recette de Saint-Jacques rôties au thym et au beurre d’herbes