Jeu concours : 1000€ de bons d’achat à gagner 🎉

La saison des huîtres est lancée !

Les caractéristiques générales de l’huître :

Avec ses 7 bassins de production, la France est le premier pays producteur d’huîtres. En effet, les huîtres sont élevées en Normandie, en Bretagne du Nord et du Sud, en Vendée-Marennes, à Oléron, à Arcachon et en MéditerranéeBouzigues. Elles se cultivent d’avril à septembre.

Il y a deux types d’huîtres : les plates et les creuses.

Les huîtres creuses sont les plus répandues sur le marché, elles sont issues d’écloserie ou captées naturellement dans les bassins d’Arcachon, de Marennes Oléron et des côtes Vendéennes. Elles sont ensuite élevées dans d’autres bassins de production. Les huîtres mettent 2 à 4 ans pour atteindre une taille propre à la consommation. Il y a différentes tailles d’huîtres en fonction de leur taux de chair qui peut varier entre 6,5 et 10,5% pour les fines, entre 10,5 et 12,5% pour les spéciales et supérieur à 12,5% pour les super spéciales.

Les huîtres sont également classées par calibre donc par taille de coquillage. Elles vont de 30 à 150g pour les plus grandes. L’huître la plus consommée a une taille se situant entre 66 et 85g.

 

Les règles de conservation :

Dans l’idéal il est conseillé de conserver les huîtres dans un endroit frais entre 8 et 12 °C (cave, garage, bac à légumes du frigo).
Il faut s’assurer que le coquillage est vivant au moment de la consommation :
– Ouvert, il contient de l’eau
Son rebord noir se rétracte sous l’effet d’une pointe de couteau ou de jus de citron

Il n’y a pas de date limite de consommation, même s’il est conseillé de les consommer dans les 10 jours après la date de conditionnement. 

Maintenant que vous savez tout sur les huîtres, retrouvez-les en magasin dès maintenant et surtout pendant les fêtes ! 🙂